AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 Pause musique [PV Kazuya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Hayley McBeth
membres ; we love mickey mouse

■ I'm here since : 12/05/2010
■ My messages : 40


■ Age & nation : .19 ans, Americaine avec origines japonnaises.
■ Métier : .Mickey Mouse
■ Etat Civil : Celibataire


• LOOK AT ME •
COURS & ACTIVITÉS:
RELATIONSHIPS:
MessageSujet: Pause musique [PV Kazuya]   Sam 22 Mai - 13:50

Il était quatorze heures.Il soleil tapait dehors, et par moment, Hayley ne supportait pas le soleil, elle preferait être à l'ombre, dans un endroit tranquille.La jeune femme entra dans le bâtiment de la Disney Agency.Elle avait le temps, entre deux cours, elle avait deux heures de tranquilité.Tout le monde était parti à la plage, ou bien faire les boutiques, mais elle, elle était restée ici, dans sa deuxième maison en quelque sorte.
Elle monta les escaliers, tranquillement, à son rythme.Elle ne savait pas où elle allait, mais son instinct la guida au deuxième étage et prcisément devant la salle de musique.Elle regarda l'emploi du temps accroché a la porte de a salle, la salle devait être libre durant les deux heures a venir, c'était parfait.Elle entra et referma la pporte silencieusement derrière elle.C'était la première fois qu'elle voyait la salle de musique.Elle était grande,très grande, elle pouvait contenir un orchestre.D'ailleurs de nombreux instruments étaient présents: des plus courant comme la guitare et le piano au moins courant comme le violoncelle.Cette salle avait quelque chose de magique, le genre de piece qu'Hayley aurait aimé avoir dans sa maison, une piece remplie dinstruments divers et variés.
La jeune femme se dirigea vers le piano, instinctivement, aussi.Elle ferma les yeux, se demandant ce qu'elle pouvait bien jouer.Advienne que pourra, elle jouerait au fil de ses envies.C'est ainsi qu'elle se mit à jouer une ballade, chantonnant un air apaisant.Elle laissait aller ses envies et jouait ses sentiments a travers ce piano, cela l'aidait à oublier ce dont elle ne voulait pas se rappeler, à dedramatiser.Son père, Jesse, Chase, tous ces hommes qui avaient pourri sa vie, alors qu'ils lui avaient été chers, ces hommes qui l'ont detruite et l'ont changée.C'est ce qu'elle voulait oublier ici, fuir la souffrance.Ici, dans cette ville, dans cette école, elle allait recommencer, se donner une nouvelle chance.Un nouveau départ, recommencer à zéro.Cette année, elle voulait changer, et quitter la carapace qu'elle s'était forgée, mais le travail ne serait pas facile, ce changement ne se ferait pas du jouer au lendemain, mais il le fallait.Elle en avait marre de faire souffrir les gens pour ne pas souffrir elle-même..Le soleil passa par le fenêtre pour deposer un rayon sur le clavier et sur le visage de la jeune femme, ses yeux marrons virant au vert, comme à leur habitude lorsqu'ils sont exposés au soleil.Au fond ce qu'elle voulait, c'était retomber amoureuse, avoir des amis en qui elle aurait confiance, la confiance lui faisait defaut, depuis ces incidents.Ce qu'elle voulait c'était quitter ce tempérament de femme blesser pour redevenir une jeune femme normale, quitte a souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-agency.forumactif.org/fiches-validees-f10/hayley-mcbeth-t708.htm
avatar

Kazuya' Nakamura
membres ; we love mickey mouse

■ I'm here since : 15/05/2010
■ My messages : 22



■ Age & nation : « Japonais de 24 ans ... What' else ? »
■ Métier : « Let's rock baby .. Si je m'suis pas fait virer, je travaille encore en tant que prof' à la Disney Agency, prof' de musique principalement ... »
■ Etat Civil : Célibataire ...
■ Top secret : Je ne peux pas me passer de mes clopes ; Je suis plus plaisantin' que l'on peut le penser ... ; J'ai la phobie des gens qui veulent m'arracher le percing de la lèvre avec les dents u__u


• LOOK AT ME •
COURS & ACTIVITÉS:
RELATIONSHIPS:
MessageSujet: Re: Pause musique [PV Kazuya]   Lun 7 Juin - 17:50

    • C'est dans ce genre de situation ou l'on aimerait ne pas sortir de chez soi. Encore pire que du vampirisme , le soleil effraie voir même ses simples rayons, réchauffant, brulant entièrement l'épiderme de notre peau, il nous agresse et même si la plupart des individus de cette terre l'apprécie pour son réconfort et cette transmission de joie de vivre complétement cupide et inintéressant c'est qu'ils ne valent pas mieux que lui. Le soleil est tel un nouvel ennemi que je me ferait un plaisir d'exterminer si seulement il serait à ma porté. Je le maudit et le déteste je n'ose le regarder droit dans les yeux, il est peut-être le seul à être digne de ma force. Vantardise, connerie , l'humain est tel un insecte de plus à écraser, don't worry ♥️♪ Dieu est la pour nous juger. Encore une journée maussade et ennuyante à la Disney agency, ces derniers temps ma vie fut-elle que je commençait à me poser des questions sur l'obtention de mon poste de "Professeur de musique", l'environnement est sympathique quoi qu'un peu trop " Cucul" pour moi, avec de la joie de vivre et des sourires, des rires et des filles qui ne savent pas même s'assoir sur la cuvette des toilettes. On en voit de toutes les couleurs dans le coin, elles sont blondes, brunes , rousses ? ... Cherchant constamment à atteindre la perfection, elles sont grandes et élancées, maquillées comme de vrais pot de peinture, la silhouette gracieuse, des manières de princesses mais pour le talent c'est tout autre. Il est beau d'être belle et sauvage, mais qu'en est-il du talent? .. Il m'est souvent arrivé de rire en voyant plusieurs d'entre elles jouaient de fausses notes, même si intérieurement l'envie de les gifler s'était offert à moi, je demeurait calme et silencieux attendant le juste moment pour les punir à ma façon. Question homme c'est un peu la même chose, du style " Beau gosse" au style " Je suis la future star" c'est limite "Casse couilles", m'enfin mon Contrat avec Ursula Disney stipulait tant bien que mal que patience et rigueur devraient être au rendez vous et même si il est difficile de rester stoïque face aux nombreuses conneries de ce genre de race humaine, je me doit d'être patient et attentif, même si pour la plupart du temps je n'en fait qu'à ma tête. Les lunettes de soleil noir au bout du nez, chemise blanche entre ouverte avec magnifique chapelet venant pendre et brisant le décolleté masculin, une veste classique noir tout comme le pantalon et me voici entrant dans la fausse au lion,mains dans les poches, regard neutre et vide d'expression. Je m'était réveiller ce matin par ma grande surprise grâce à un petit message provenant directement de "Kai" le batteur de mon groupe qui inquiet pour son "Aoi Sempai" adoré me donnait de bien tristes nouvelles. Ruki ne semblait pas en grande forme, et Reita regretter l'époque ou nous jouons tous ensemble lors de concerts endiablés, il était bon tout de même de savoir que Petit Martyrisé-par-mes soins "Kai" se sentait bien et que Uruha me passait le bonjour. Juste un petit sourire de coin s'était dessiné sur mon visage, s'ensuit une longue heure ou je m'abonnait au passe temps du " Se préparer pour les cours", tout cela m'ennuyer à un point que je m'était demandé si un retour au Japon ne me ferait pas le plus grand bien... La n'est pas la question, marchant dans un couloir bondé d'étudiants, l'esprit complétement déconnecté je marchait en fixant l'horizon. Il était précisément 14h que ce soleil commençait déja à me taper sur le système, les cris cupides de jeunes femmes en extases entières me donnait envie d'exploser d'un rire nerveux , que fesait-ils dans les couloirs à cette heure ci... Je soupirait m'avançant vers la salle de classe. Déja au loin une petite musique se fit perceptible au creu de mes oreilles. Une musique douce et raffinée, une voix chantonnant un air que je ne connaissait.

    « ... »

    Peu importe qui était cette personne, elle se trouvait dans ma salle de cour et elle n'y avait rien à y foutre la dedans. Je poussait la porte doucement , posant mon coude contre la porte, je découvrit à ma grande surprise, une jeune fille, d'une silhouette rafinée et séduisante (un peu comme la plupart des autres gamines de ce "Club meetic" ) et m'approchait en soupirant.

    « Je peux savoir ce qu'une étudiante fiche ici ? ... »

    "Mais les étudiantes ont le droit d'aller dans les salles de musique ! = O ... *sbaff* " voila la réponse typique à laquelle je m'attendait, à vrai dire je m'en contre ficher royalemment du réglement de cette agence, ma salle était ma salle , les étudiants voulant jouer à l'intérieur le peuvent seulement quand je ne traine pas dans les parages mais quand le professeur est la, ils déguerpissent, j'agit de cette façon depuis maintenant bien longtemps et me contre fiche de la manière de penser de la plupart du monde. Soit elle déguerpissait rapidement sans que je ne lui fasse de mal , soit elle restait et de toute manière c'est moi qui déguerpirait car je n'était nullement d'humeur à quoi que ce soit. Sans attendre même sa réponse je m'avançait près d'une guitare, ma jolie Guitare noire qui m'avait suivi durant tout mon parcours de Rock star au côté de "The Gazette", mélancolie, nostalgie, chienne de vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hayley McBeth
membres ; we love mickey mouse

■ I'm here since : 12/05/2010
■ My messages : 40


■ Age & nation : .19 ans, Americaine avec origines japonnaises.
■ Métier : .Mickey Mouse
■ Etat Civil : Celibataire


• LOOK AT ME •
COURS & ACTIVITÉS:
RELATIONSHIPS:
MessageSujet: Re: Pause musique [PV Kazuya]   Lun 7 Juin - 18:55

Lorsque la porte de la salle de musique s'ouvrit tout doucement, la jeune femme releva ses doigts du piano et tourna la tête en direction de l'entrée de la salle.Elle ne vit pas de suite qui y entrait, ne voyant qu'une chevelure noire pendant quelques secondes.Puis elle vit une silhouette grande et fine, mais de toute evidence masculine.Il tourna la tête et laça vers elle un regard sûr de lui et lassé.Lorsqu'Haley fut certaine que c'était une homme, elle eut ce reflexe de mettre en place sa carapace et femme que rien ne perturbera.De toute evidence il connaissait la Disney Agency, puisqu'il marchait d'un pas assuré, comme maitre des lieux.Il lui lança d'un ton fois et comme agaçé par sa présence " Je peux savoir ce qu'une étudiante fiche ici ?".La jeune femme eu le reflexe de dire qu'elle pensait que els élèves étaient admis dans cette salle, ce qui désola le jeune homme.
Il s'avança vers une des guitares d'un air pensif et hâtif pressé de l'absence de la jeune femme.Quoi qu'il en soit, Hayley n'allait pas naïvement s'excuser et partir en balbutiant quelques phrases d'un ton mal assuré.Elle se leva de derrière le clavier, s'avança de quelques pas mais resta vers le piano, regardant la personne qui voulait s'emparer des lieux comme une forteresse.


-Ce qu'une étudiante fiche ici? Ce qu'une etudiante est censée faire dans cette école, étudier la musique.

Elle était droite, ce qui prolongeait ncore un peu plus sa silhouette grande et élancée.Une rayon de lumière traversait la piece et devoila la clarté des yeux de Hayley lorsqu'ils étaient exposés au soleil.Ce soleil se posant sur la peau de ses bras nus lui fit remarquer une certaine chaleur, et elle se rendit compte qu'elle était en plein dans un rayon de soleil.Aussi, elle recula un peu plus dans l'ombre.L'homme qui partageait la pièce avec elle la regardait d'un regard froid, comme s'il tentait de la tuer des yeux, de la faire disparaitre pour se complaire dans sa solitude.Elle le regarda, sans changer d'expression du visage, elle n'aimait pas être agressée ainsi dès les premiers mots.

-Et vous, vous êtes qui?

Elle posait cette question, sachant très bien que ce n'était quand même pas l'homme de menage, et peut-être un eu trop vieux pour être élève ici.a façon dont il regardait sa guitare montrait sa passion de la musique et qu'il avait un certain attachement pour elle, il en avait donc joué longtemps.Il n'était donc ni danseur ni membre du staff, à moins de n'être qu'un grand passioné de guitare, ce qui aurait été étonnant qu'il ne soit que cela.Mais elle ne savait tout de même pas qui il était, s'il était un membre de l'agence ou un professeur, que savait-elle?Le fait est qu'elle voulait savoir qui était celui qui l'avait perturbé dans sa reflexion et sa solitude, et de plus qui était-il pour lui parler de la sorte, dès les premiers mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-agency.forumactif.org/fiches-validees-f10/hayley-mcbeth-t708.htm
avatar

Kazuya' Nakamura
membres ; we love mickey mouse

■ I'm here since : 15/05/2010
■ My messages : 22



■ Age & nation : « Japonais de 24 ans ... What' else ? »
■ Métier : « Let's rock baby .. Si je m'suis pas fait virer, je travaille encore en tant que prof' à la Disney Agency, prof' de musique principalement ... »
■ Etat Civil : Célibataire ...
■ Top secret : Je ne peux pas me passer de mes clopes ; Je suis plus plaisantin' que l'on peut le penser ... ; J'ai la phobie des gens qui veulent m'arracher le percing de la lèvre avec les dents u__u


• LOOK AT ME •
COURS & ACTIVITÉS:
RELATIONSHIPS:
MessageSujet: Re: Pause musique [PV Kazuya]   Lun 7 Juin - 21:08

« Ne t'inquiète pas Gamine, tu ne sera pas dérangée ♥️
Ne t'inquiète pas Gamine, car un jour toi aussi tu t'en ira...♥️
Ne t'inquiète pas Gamine, car je suis tout autant dérangé...♥️
Inquiète toi Gamine car c'est moi qui te tuera ... ♥️ »

-Aoi-

    « L'air complétement comprimé de la salle était beaucoup trop insuffisant pour deux êtres , elle me pourrissait mon environnement avec son air de petite "pouf" forte mais qui profondément ressent le besoin de pleurer aux genoux d'un homme. La seule femme que j'ai tant aimer était cette petite gamine qui à l'âge de l'insouciance avait péri juste sous mes yeux. Ce n'était pas grave, sa peluche avait était se nicher en plein milieux de la route, beaucoup trop attachée à ce morceau de coton qui lui avait était offert par amour, le sourire aux lèvres s'était élancée dans la rue, face à elle, immobile dans un trottoir de Tôkyo, mon regard vit le danger depuis des kilomètres pourtant pas un seul de mes muscles ne daigna bouger, comme paralysé sur place je fixait avec horreur la petite gamine se faire violemment percuter par une voiture de jeunes délinquants roulant à plus de 200 kilomètres à l'heure. J'aurait pût la sauver, car j'était bien conscient de ce qui risquer d'arriver, qui puis est je fût le seul à l'avoir observer longtemps, mon regard inexpressif , froid fixé le corps inerte de la petite au sol, par ce bruit et pneux crispés , les personnes accoururent , je me souviendrait de ce sourire qu'elle abordait alors que son âme avait décidé de quitter ce monde. Fautif je commençait à hair cette gamine, je la maudissait entièrement et je lui voué une haine féroce pourquoi avait-elle traversé ce jour la, pourquoi vouloir regagner le paradis de façon aussi précipité, je commença à détester la race féminine , pauvre chose idiote fait de chair, puisse tu mourir comme "Rosie" ce jour la. Perdue dans mes réflexions, n'écoutant à peine ce que cette "Chose" avait à me dire, je m'était assis sur l'un de ses tabouret sans dossier, fait d'un bois fraichement cirer, ma main caressa délicatement la guitare, comme un objet rarissime que je venait de retrouver après de long mois de recherche. Mon regard toujours si inexpressif se releva pour observer la fillette, droit dans les yeux, elle ne me fesait pas peur mais avec une folie quotidienne je revoyait Rosie des années futures. Grande, mince, apeurée comme un pauvre petit châton, de boucles aux cheveux similaire aux siennes, à l'exception que celle ci ne furent souiller par le sang humain. Je soupirait tentant de revenir au présent...Me penchant en avant, j'apporta mes coudes que je déposaient sur mes genoux tandis que mon poingt serrer vint supporter ma machoire, il n'y avait rien à faire mon regard fût le même, stoique et neutre. De nombreux garçons pré pubère auraient surement déjà foncer sur l'occasion , trippoter ou dieu ne sait quoi cette pauvre folle, mais moi, ça ne m'intéressait que par amusement et la, je n'était pas d'humeur. Quelques minutes passèrent alors que mon regard fixait le sien, le silence était venu combler la salle. Je fermait les yeux doucement pour les réouvrir par la suite toujours avec la même douceur.

    « Prof de Musique... Kazuya Nakamura.. mais pour toi ça sera Sempai...»

    Elle m'ennuyait profondément, et sa vue me rappelait toujours cette gamine, puis il y avait également ce manque atroce de nicotine qui se fesait ressentir, une envie soudaine d'oublier tout rien que par la clope, j'en était devenu un parfait petit addict' mais rien ne pouvait plus me faire plaisir que de sentir son odeur si délicieuse, beaucoup plus envoutant que les parfums de ces poupées fraichement peintes. Elle ne voulait pas partir, alors je partirait... Je me leva d'une manière lente, aussi ennuyante que je l'était et m'approcha d'une sorte d'ettui ou je pourrait ranger bien tranquillement la femme de ma vie ( Ma guitare) , dans ma poche, mes clopes appelaient au secours, elles étaient seules les pauvres... Tout en rangeant ma jolie " Seni' dans son emplacement je prononçait d'une voix neutre et froide à la voix.

    « Ici tu est dans ma salle de cours...et je ne permet pas à mes élèves de l'être quand je ne suis pas dans les lieux...
    Alors tu me fera la gentillesse de déguerpir... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pause musique [PV Kazuya]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pause musique [PV Kazuya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DISNEY AGENCY :: • DISNEY AGENCY • :: Deuxième étage :: Salles de Musique-