AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 Petite balade tranquille... enfin presque avec mon Keni-chou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Ai Ishida
membres ; we love mickey mouse

■ I'm here since : 07/04/2010
■ My messages : 108


■ Age & nation : Japonais de 18 ans
■ Métier : Mickey Mouse *0*
■ Etat Civil : Celibataire


• LOOK AT ME •
COURS & ACTIVITÉS:
RELATIONSHIPS:
MessageSujet: Petite balade tranquille... enfin presque avec mon Keni-chou   Ven 9 Avr - 22:56

Spoiler:
 

    Ai sortait d'un intense entrainement de danse. Ses muscles étaient endoloris, il suait comme un bœuf et ses cheveux ne ressemblait plus à rien. Il détestait la danse, le contraire absolue de son frère. Il décida de rentrer chez lui, enfin chez son frère ( Ai avait encore du mal à dire « chez moi ». Vivre avec son frère était comme s'il vivait encore chez ses parents ) pour prendre une bonne douche, les douche communes n'étaient pas faites pour lui. Il se dépêcha de sortie de l'agence et attrapa un taxi. Ai n'avait pas encore le permis et ne semblait pas vraiment pressé de l'avoir. En entrant dans l'appartement, il espérait voir son frère, il l'appela plusieurs fois, mais il ne répondit pas. Ni lui, ni les filles, l'appart était vide. Il attrapa alors son portable et lui écrit un message à l'humour plutôt douteux :

    Citation :
    « Yo nii-chan ! Tu es partant pour un promenade romantique dans le parc ? ^0^ J'y serais dans une grosse demie-heure. Ne sois pas en retard =) »

    Il sourit. Ai n'était pas vraiment ponctuel, il était le moins bien placé pour dire ce genre de chose, mais il aimait taquiner son Keni-chou et sous le pauvre poireauté pendant une heure. Il cessa de rêvasser et ce dirigea vers la salle de bain pour prendre une bonne douche. Dix minutes plus tard il sortit, s'essuya et mit une serviette autour de sa taille. Chez lui, Ai avait l'habitude de ne jamais prendre ses affaire avec lui dans la salle de bain. Il se promenait sous avec une simple serviette autour de la taille, ce qui avait le don d'énerver royalement sa sœur. Il se sécha les cheveux et sortie en en direction de sa chambre. Un vrai foutoir, les fringues jonchaient le sol. Il faudrait penser à la ranger. Mais pas pour le moment, il lui restait un certain nombre de chose à faire et très peu de temps. Ce n'est pas aujourd'hui qu'il changerait, Keni-chou devra sans doute encore attendre. Il brancha son fer à lissé puis enfila un jean foncé et un T-shirt rouge, le temps qu'il chauffe. Ensuite il l'attrapa et se lissa très vite les mèches devant. Il attrapa un crème et s'en tartouilla sur la visage. Il voulut continuer ses gestes du matin, mais se rendit compte de l'heure mais ne préféra pas ébranler la patience de son frère. Il attrapa une veste et une paire de chaussure et se précipita dehors. Là, il tenta d'intercepter un taxi, mais décidément, ils étaient tous contre lui. Ce ne fut qu'au dixième qu'il en eut un. Il indiqua l'agence disney, en priant le chauffeur de se dépêcher. Dix minutes plus tard il y était. Il paya le chauffeur, il donnant même un peu plus que le du ( il ne s'était pas encore habituer au dollar ) et courut jusqu'au parc.

    Là appuyé sur un arbre, il vit son Keni-chou. Il courut jusqu'à lui un grand sourire aux lèvres.
    - Gomen ne Keni-chou ! J'ai eut un contre temps ... Une sauterelle géante ma avalé tout cru et j'ai du la transpercer de l'intérieur pour pouvoir m'échapper.

    Même s'il voulait éclater de rire, à cause de son excuse complètement bidon et très mal trouvé, il fixa son frère avec un regard des plus sérieux. En fait, il avait une bonne demie heure de retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kenichi Y .Ishida
admins; Kon kon

■ I'm here since : 14/02/2010
■ My messages : 402


■ Age & nation : AGE : 23
DATE DE NAISSANCE : 16/10/1986
NATIONALITÉ : Japonais
■ Métier : Disney Dance. Agence Disney Agency
■ Etat Civil : célibataire


• LOOK AT ME •
COURS & ACTIVITÉS:
RELATIONSHIPS:
MessageSujet: Re: Petite balade tranquille... enfin presque avec mon Keni-chou   Sam 10 Avr - 0:14


Encore une de ces journées, qui commence par un pale rayon de soleil, puis la pluie s'abat doucement sur le carreaux de la vitre, alors sans vraiment réfléchir, on sais que cette journée fera partit de celle à oublié.
Ken avait certainement pausé le pied gauche en premier en sortant du lit, car il avait été d'une humeur exécrable toute la mâtiné.
Il faut dire que les éléments étaient contre lui, d'abords il s'était cogné le pied dans le rebord de sont armoire, ensuite il avait déchiré le bas de sa chemise en voulant ouvrir les volet, ensuite sans gentil petit frère l'avait très gentiment assommé alors que Ken avait encore une fois tenté de la réveiller en douceur.
Il fallait bien avoué que Ai était le pire fainéant du monde, et Estelle qui passait sont temps a se plaindre de ken et de sa soit disant manie de trainé au lit, visiblement s'était familiale.
Enfin il y avait bien un point positif à cette journée, il fallait bien l'avoué.
Premièrement, sont petit frère, qui lui avait tellement manqué ces 3 dernière années, habitait maintenant leurs appartement, et même si Ken ne le criait pas sur tout les toits, il était absolument très fière de sont jeune aniki.
Ensuite il avait de nouveau put dansé pour la disney agency, bien sur sont pied n'était pas tout a fait guérit, et il avait beaucoup forcé , mais il avait retrouvé le gout de dansé perdu depuis un long moment, et cela avait suffit à lui redonné le sourire pour la journée.
Ken se contentât d'une douche rapide, passât voir dans la chambre de sont jeune frère, mais celui ci semblait avoir déserté les lieux, il poussât un soupire en constatant l'état lamentable de sa chambre, entreprit de ranger quelques affaire propre dans l'armoire du jeune garçon, puis sortit rejoindre la disney agency.

Alors qu'il passait devant la salle de danse, il se rendit compte, avec un léger amusement, que sont frère n'était vraiment pas fait pour sa, autant sa voix d'ange faisait de lui un chanteur hors paire, autant la danse n'était vraiment pas sont domaine, pourtant le jeune garçon semblait donné tout ce qu'il avait dans le cœur, se qui arrachât un jolie sourire au lèvres de Ken.
Il était resté quelque longues minutes à observé sont frère se démener, avant de rejoindre le bureau d'Ursula, ayant encore quelque problème administratif à régler.

La mâtiné avait passé lentement, Ken avait vaguement trainé par ci par la, en oubliant même de manger, lui qui était pourtant un ventre sur pattes, ne mangeait pas grand chose ces derniers temps, tout simplement parce qu'il n'avait pas vraiment faim, et que rien ne lui faisait envie.
Il s'ennuyait profondément lorsque sont i-phone vibra dans sa poche arrière de pantalon.

Citation :
« Yo nii-chan ! Tu es partant pour un promenade romantique dans le parc
? ^0^ J'y serais dans une grosse demie-heure. Ne sois pas en retard =) »

Un sourire douteux s'affichât sur les lèvres du jeune garçon alors qu'il fronçait les sourcilles, visiblement Ai était en forme aujourd'hui niveaux bêtise, et ce n'était pas pour déplaire a Ken qui adorait quand sont petit frère faisait l'idiot.
Pourtant la bonne humeur de Ken ne cessa de s'assombrir, lorsque accoudée sur un arbre il perdait patience, ce n'était pourtant pas sont genre, il était capable d'attendre des heures au même endroit et puis il connaissait sont petit frère par cœur, il se doutait qu'il devait encore être entrain de se pouponné.
Mais le jeune garçon ne se sentait pas d'humeur, et un migraine vient bientôt perturbé ces plan.
C'est pourtant à cette instant qu'il vit sa grande cruche de frère courir vers lui avec un grand sourire au lèvres.

- Gomen ne Keni-chou ! J'ai eut un contre temps ... Une sauterelle géante ma avalé tout cru et j'ai du la transpercer de l'intérieur pour pouvoir m'échapper.

un petit rire fatigué s'échapat des lèvres de Ken alors que celui ci ébouriffât les cheveux de sont jeunes frères et fit semblant de lui mettre une petite tape sur la joue, alors qu'au dernier moment sa main se pausa tout en douceur sur celle ci.


- Mon pauvre Ai'chou !!!!
Ta peau est encore toute grassouillette à cause de la crème que tu vient de mettre ou de la bave de la sauterelle?

Ken lui adressa un gentil sourire, avant de sa redressé, mais il prit bien vite le bras de sont frère, pourquoi? tout simplement pour ne pas défaillir.
Mais Ken était passé pro dans l'art de dupé les gens, même les plus proche de lui.
Il sautillât sur place, en souriant bêtement.

-Aller mon amour, montre moi le coin le plus romantique du parc.

Et dans un rire d'idiot il fit semblant d'embrassé Ai et au dernier moment pausât un bisous sur le front de sont frère.


-Sa ma manqué tout ces moment avec toi !!!

_________________

you are my precious baby itoshikute ;
Can't stop thinking of you, kimi dake ;
kokoro no,mannaka ni iru kara
Every day, Every time

Forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ai Ishida
membres ; we love mickey mouse

■ I'm here since : 07/04/2010
■ My messages : 108


■ Age & nation : Japonais de 18 ans
■ Métier : Mickey Mouse *0*
■ Etat Civil : Celibataire


• LOOK AT ME •
COURS & ACTIVITÉS:
RELATIONSHIPS:
MessageSujet: Re: Petite balade tranquille... enfin presque avec mon Keni-chou   Mar 13 Avr - 0:20

    Après l'excuse absurde que venait de lui sortir Ai, Kenichi ne pu s'empêcher d'avoir un petit rire fatigué. C'est que des conneries pareils, le petit japonais en sortait à tout de bout de champ. Et celle-ci étaient bien plus grosses lorsqu'il s'adressait à son frère, le pauvre devait vraiment commencer à saturer. A son tour, il y un petit rire, mais celui-ci laissa plus à une petite grimace lorsque Kenicou lui ébouriffa les cheveux. Son frère était la seule personne que avait le droit de les toucher. En fait, il n'avait pas vraiment le droit, mais Kenichi se foutait complètement qu'Ai n'aime pas ça et n'écoutait absolument pas ses multiples plaintes à ce sujet. C'est pourquoi, le cadet avait tout simplement abandonné l'idée, qu'un jour son frère ne touche plus à ses cheveux «ô combien sacrés». Une fois «l'ébourriffage» passé, Kenichi approcha sa main vers Ai. Celui-ci s'attendant à une ( petite) tape sur la joue, se crispa, mais finalement, son frérot posa sa main tout en douceur. Ai eut un petit sourire tout mignon.

    - Mon pauvre Ai'chou !!!!
    Ta peau est encore toute grassouillette à cause de la crème que tu vient de mettre ou de la bave de la sauterelle?


    Il ramena sa main devant sa bouche et dit avec l'air le plus mignon qu'il ai en stock :

    - Oup'ss ! Je crois que c'est de la bave de sauterelle. Puis il prit un air très inquiet en écarquillant les yeux : Tu crois que je devrais aller voir un vétérinaire ?

    Kenichou se redressa et attrapa Ai d'un coups. Étant très inquiet pour son frérot, il cru d'abord que Kenichi ne se sentait pas bien, qu'il était étourdit et qu'il s'était rattrapé à lui pour ne pas tomber. Ai avait toujours était aussi inquiet pour son frère. Du moins, depuis qu'on lui avait diagnostiqué sa maladie. Même s'il lui en parlait que très rarement, Ai faisait toujours de son mieux pour que son frère se sente bien. Celui-ci avait sans doute dû remarqué ses efforts.
    Cependant, il y eut plus de peur que de mal. Finalement, Ai s'inquiétait trop. Il eut un petit sourire, de soulagement, petit éclata de rire devant le cirque que lui faisait son frère.

    -Aller mon amour, montre moi le coin le plus romantique du parc.

    Avec son rire le plus idiot, il s'approcha d'Ai et simula un "tendre" baissé, mais ses lèvres se posèrent sur le joli frond d'Ai prit plia légèrement les épaule et prit un air aussi bête que son frère et dit :

    - Hoo mon choupinou, peu importe ou on va, tant que tu es avec moi, même les endroits les plus miteux se transforme en l'endroit le plus somptueux du monde.


    Il fit un battement de cil, puis a son tour alla poser ses lèvres tout près de la bouche de son frère. C'est derniers temps, Ai poussé de romantisme, livres, films, musiques tout ce qu'il regardait écoutait ou lisait parlait d'amour. Non pas qu'il soit en manque, mais le petit Ai avait des envies souvent imprévisibles et parfois très étranges.

    -Sa ma manqué tout ces moment avec toi !!!

    Ai sourit. C'est vrai que depuis que Kenichou était parti a LA, les deux frangins n'avaient plus eut de moment de pur délire. Se retrouver ainsi tout les deux, lui faisait un bien fou. Son frère était presque comme une drogue pour lui et il avait vraiment du mal à s'en passer. Il ne se passe pas une journée ou il ne l'appel pas ou ne lui envoie pas un message. Lorsqu'il était encore au Japon, ses copain le taquinaient en disait qu'il était pire que sa petite copine. Dans côté ils n'avait pas tord. La preuve, aujourd'hui ils étaient en rendez-cous galant ! Cette pensé le fit sourire. Tout deux devait vraiment avoir l'air débile, mais il s'en fichait. Le regard des autres ne l'importait guère.
    Dans un accès de joie intense, il attrapa son Kenichou et le prit dans ses bras en le serrant très fort.

    - Je vais tellement te coller que tu vas faire une Overdose de ton Ai'chou que tu adore de la mort qui tue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kenichi Y .Ishida
admins; Kon kon

■ I'm here since : 14/02/2010
■ My messages : 402


■ Age & nation : AGE : 23
DATE DE NAISSANCE : 16/10/1986
NATIONALITÉ : Japonais
■ Métier : Disney Dance. Agence Disney Agency
■ Etat Civil : célibataire


• LOOK AT ME •
COURS & ACTIVITÉS:
RELATIONSHIPS:
MessageSujet: Re: Petite balade tranquille... enfin presque avec mon Keni-chou   Mer 14 Avr - 9:41

Des bêtises pareils, il est vrai que sont petit frère en sortait a tout bout de champs ; mais Ken ne s’en lassait pas vraiment loin de la, au contraire, c’est ce qui faisait de sont petit frère quelqu’un de spéciale à ces yeux.
Bien sûr il s’entendait bien avec sa sœur, mais s’était différent, elle n’avait pas ce petit quelque chose en plus, ce grain de folie et se petit sourire angélique derrière lequel se cachait un véritable petit démon près à tout.

Ken savait pertinemment que Ai détestait que l’on touche à ces cheveux, pourtant il ne se gênait pas pour le faire, car de la part de Ken , ce n’était rien d’autre qu’une démonstration d’affection et de reconnaissance pour tout ce qu’avait fait sont frère pour lui depuis leurs enfance.
Après avoir boudé dans sont coin un cour instant, Ai semblât réagir à la bêtise de sont frère, bien sur il n’était pas aussi humoristique que sont jeune frère, mais avec lui, il cherchait toujours a faire un effort cacher sont air trop sérieux et torturé.
Un magnifique sourire se déposât sur le visage plein de malice du plus jeune, qui semblait encore plus satisfait de la nouvelle bêtise qui se pointait dans sont esprit.


- Oup'ss ! Je crois que c'est de la bave de sauterelle.Tu crois que je devrais aller voir un vétérinaire ?


Il avait prit un air tellement effrayé que Ken doutât quelque instant sur la santé mental de sont petit frère, non mais sérieusement, il arrivait parfois a Ai d’être vraiment persuadé de la véracité de ces Histoires , il fallait parfois le ramené à la réalité, mais lorsque le petit rire d’Ai se fit entendre, Ken comprit que sont petit frère se moquait vraiment de lui, et d’une mou renfrogné, Ken lui renvoyât une légère tape sur la tête.

-Baka !Et puis je croit qu’il n’y a pas d’inquiétudes à avoir, parait il que c’est un trésor de vertus pour les peaux juvéniles !

Ken adorait embêter sont petit frère, mais quand il vit sa petite moue boudeuse, il ne put s’empêcher de se redressé vivement, voulant être sur qu’il n’avait pas blessé sont petit frère sans le vouloir.
C’est à cet instant que Ken s’agrippât au bras de sont frère, sentant pointé le malaise, et le regard du plus jeune, inquiet, se portât bien trop vite sur lui. Ai avait toujours été très attentionné envers lui, tout petit déjà, alors qu’il ne connaissait pas vraiment la gravité de sa situation de santé, il semblait toujours vouloir faire rire Ken, et bien sur il y arrivait a tout les coups, même quand il était au plus mal.
La seule période ou Ai n’avait pas réussit a redonné le sourire a sont frère n’était pas bien vielle malheureusement, celle-ci datait du jour ou Ken était rentré chez eux pour se faire opéré de la cheville, il n’avait pas vraiment parlé d’une jeune et belle je une demoiselle qui aurait fait battre sont cœur mais Ai l’avait bien vite deviné en voyant Ken dépérir.
Aujourd’hui Ken semblait avoir retrouvé le sourire même si ma fatigue se lisait toujours sur ces trait, et que ,vu qu’il connaissait sont frère par cœur, Ai pouvait toujours constaté que Ken ne cessait de perdre du poids, son jean baillait sur ces hanches devenu saillante, et malgré sa musculature, le corps
de Ken semblait fragile, sont visage s’était affiné au fil des jours.

Sentant vraiment le regard inquiet de sont frère posé sur lui, Ken ne put s’empêcher de sortir une bêtise de plus, en riant avant même qu’elle n’est atteint le bout de ces lèvres, et bien vite Ai semblât soulagé.


*m’en veux pas petit frère, tu est bien trop fragile pour porter mon poids sur tes épaules aussi souvent *

- Hoo mon choupinou, peu importe ou on va, tant que tu es avec moi, même les endroits les plus miteux se transforme en
l'endroit le plus somptueux du monde.


Ai faisait un tel cirque, que Ken ne put s’empêcher de rire, et le tira par la manche pour l’incité
à avancer, parce que bien que patient, Ken pouvait parfois être une véritable pile électrique, un regain d’énergie l’avait envahit grâce à la tendresse de sont petit frère.

Voilà maintenant une bonne demi heure que les deux frère de baladait dans le parc que la Disney agency ,Ai semblait s'émerveiller en silence, alors que Ken pausait parfois sur lui un long regard protecteur. Ken avait la sensation de retrouvé des années de bonheur enfouie sous une vague de souvenir, et lorsqu’il passèrent devant le marchant de Glace, il ne put s’empêcher de s’y arrêter.
Bien qu’il est insisté ,Ai avait nonchalamment refusé sont offre de lui payer une glace, c’est pourquoi Ken se contentât d’une simple boule de chocolat dans un cornet, mais il eu à peine le temps de croquer dedans à pleine dents, que Ai lui chipât avec un regard plein de malice.

-Non mais tu te fiche de moi Ai ! tu m’as dit il y a deux minutes que tu n’en voulais pas !!!
Rend moi ma glace … mais… eu…


Lorsqu’il s’agissait de glace au chocolat, Ken pouvait se montré réellement boudeur mais le regard de Ai le mettait au défit de râlé plus.

-Si tu la veux tellement alors prouve le moi et cours pied nue dans la fontaine !


Ken lui lançât un regard interrogateur , arquât un sourcil avant de pouffer de rire, il voyait ou voulait en venir sont frère, un fois lorsqu’il était enfants, ils s’étaient tout les deux battus pour savoir qui aurait la boule au chocolat et l’autre celle à la vanille, et il avait finit tout les deux dans une fontaine.
Ken enjambât alors le rebords de la fontaine, un frisson parcourut sont échine quelques seconde quand l’eau s’engouffrât dans ces chaussure puis finalement il laissât échapper un petit grelotement, alors que Ai venait déjà le rejoindre et lui tendait la glace sous le nez.
Ken ne perdit pas une seconde et arrosât sont frère, riant comme il n’avait jamais rit depuis une éternité.
Seulement voilà, un fallait bien qu’un nuage noir vienne assombrir se beau tableau de famille, alors que Ken avait prit sont frère par la taille et l’avais balancer au dessus de sont épaule avec dans le but de le balancé complètement dans l’eau, une étrange et fulgurante douleur vient lui assommé la cervelle, un léger gémissement s’échappât de sa gorge avant qu’il ne s’écroule brusquement la tête la première dans l’eau.

_________________

you are my precious baby itoshikute ;
Can't stop thinking of you, kimi dake ;
kokoro no,mannaka ni iru kara
Every day, Every time

Forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ai Ishida
membres ; we love mickey mouse

■ I'm here since : 07/04/2010
■ My messages : 108


■ Age & nation : Japonais de 18 ans
■ Métier : Mickey Mouse *0*
■ Etat Civil : Celibataire


• LOOK AT ME •
COURS & ACTIVITÉS:
RELATIONSHIPS:
MessageSujet: Re: Petite balade tranquille... enfin presque avec mon Keni-chou   Lun 19 Avr - 20:31

    Ai vit le regard interloqué de son frérot. Alors quoi ? Il le croyait vraiment ? A cette pensé Ai éclata de rire. Lorsqu'il l'eu finit, il essuya une petite larme qui était venue se loger dans le coin de son oeil. Il eut juste le temps de voir la petite mou renfrogné de son Kenichou avant que sa main n'atterrisse sur sa belle « chevelure » ce qui le fit légèrement vaciller.
    -Baka !Et puis je croit qu’il n’y a pas d’inquiétudes à avoir, parait il que c’est un trésor de vertus pour les peaux juvéniles !
    * Baka ? Qui ? Moi ?*
    Ai regarda à gauche puis à droite et dû se résigner à admettre que son frère parlait bel et bien à lui. Il lui lança un petit regard méchant, croisa les bras et fit la mou. C'est là que kenichou fit la jolie frayeur à Ai. Après leur mignon petit échange, Kenichi tira Ai pour l'emmener marcher. Continuait de rire bêtement et faillit tomber, mais se rattrapa de justesse à son frère, ce qui les fit rirent encore plus. Ce qui frappa le cadet, était que son frère était incroyablement en forme. Il eut un petit sourire satisfait, le voir dans cet état lui mettait du baume au cœur et lui faisait se sentir encore mieux.

    Ils marchèrent durant une bonne demie-heure. Et étrangement ils n'échangèrent aucuns mots. La simple présence de l'autre leur suffisait à être heureux et à se sentir bien. Et même si Ai devait être le garçon le plus bavard au monde, lorsqu'il était en compagnie de son Kenicou, les mots lui semblait parfois dérisoire. Durant ce temps, Ai admirait le paysage, les filles, un petit garçon tomber, les filles. Ai était vraiment plongé dans sa petite balade et se percuta pas vraiment lorsque son frère s'arrêta. Il continua sa route de quelque pas et lorsqu'il s'aperçut de son absence retourna en courant au près de lui en lui fonçant légèrement dedans. Il regarda son frère interloqué et suivit le regard de son frérot. Des glaces ! Son frère lui en proposa une avec insistance mais Ai refusa. Il préférait piocher dans celle de son frère. Le petit savait à quel point Kenichou aimait les glaces au chocolat c'était son petit pêché mignon. C'est pourquoi Ai avait décidé de le taquiner encore un peu plus. C'est pourquoi, lorsque son frère croqua avec gourmandise dans celle-ci, il lui arracha et lui lança son jolie regard malicieux. Tout deux ressemblait à de vrais gamins, mais le comportement de Kenichi était vraiment hilarant !

    -Non mais tu te fiche de moi Ai ! tu m’as dit il y a deux minutes que tu n’en voulais pas !!!
    Rend moi ma glace … mais… eu…

    -Si tu la veux tellement alors prouve le moi et cours pied nue dans la fontaine !

    Kenichi mit un certain temps à comprendre où Ai voulait en venir. Durant ce petit temps, il en profita pour croquer un petit morceau de la glace de son frère, avec un petit sourire au coin, histoire de le faire «enrager» un peu plus. Son frère enjamba alors le petit rebord de la fontaine et posa ses pieds dans le fond. Ai le vit avoir un petit frisson ce qui le fit sourire. C'est fou ce qu'on est prêt à faire pour un glace au chocolat ! Sans vraiment réfléchir, Ai alla rejoindre son frère et lui mit la bonne glace sous son nez. A peine avait-il fait cela, que son frère lui envoya une petit rafale d'eau. Ai tendit son bras qui tenait la glace le plus loin de lui pour ne pas que celle-ci soit trempée et immangeable. Mais son frère l'attrapa par la taille et le propulsa par dessus son épaule. Ai éclat de rire tel un enfant et secoua la tête en soufflant de petits «non». Il lâcha alors la fameuse glace qui alla s'étaler dans le fond de la fontaine. Le cadet ne voulait pas finir tout mouiller. Et là... Tout ce passa assez vite. Kenichi vacilla et lâcha le pauvre Ai qui atterrit a plat ventre dans l'eau. Celle-ci se releva très vite et s'apprêtait à sauter sur le dos de son frère, lorsqu'il entendit un petit gémissement et le vit tomber la tête la première dans l'eau. Ai ne compris pas vraiment ce qu'il venait de se passer. Puis très vite, il se mit à genoux dans la fontaine et sortit la tête de son frère de l'eau en cria « Kenichi». Ai était complètement paniqué. C'était ce genre de chose qu'il appréhendait parce qu'il ne savait jamais comment réagir et ce laissait vite submergé par ses émotions. De plus en plus paniqué, il releva légèrement son frère. Que fallait-il faire ? Appeler une ambulance ? Puis le sortir de l'eau ? Ou l'inverse ? Ou juste le sortir de l'eau et ne pas appeler d'ambulance ? Toutes ces pensé se bousculaient dans ce tête l'empêchant de prendre les bonnes décisions. Et sous le coups de l'énervement et de la panique, quelques larmes coulèrent le long de ses joues. Il prit, alors son frère par les épaules et le secoua légèrement, en continua de prononcer son nom avec panique.
    Alertés par les cris d'Ai, quelques personnes étaient venues près de la fontaine et l'une d'entre elle avait sortie dans téléphone afin de contacter les pompiers. Un homme se précipita dans la fontaine et dit quelque chose à Ai, qui ne comprit pas. Dans ces moment-là, seul sa langue natale lui était compréhensible. Mais il comprit très vite que l'homme voulait qu'il l'aide à sortir Kenichou de l'eau. Ils le posèrent sur la terre ferme et l'homme se recula. Dans sa langue natale Ai articula avec difficulté « Ne, Kenichi tu m'entends ?» et le secoua encore un petit peu. Ai se sentait vraiment inutile et s'en voulait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Petite balade tranquille... enfin presque avec mon Keni-chou   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petite balade tranquille... enfin presque avec mon Keni-chou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DISNEY AGENCY :: • DISNEY AGENCY • :: Les extérieurs :: L'entrée et le Parc de l'agence-